tract CGT mouvement des sans papiers

Il faut régulariser les travailleurs sans papiers

en grève dans leurs entreprises depuis le 12 février 2018


samedi 17 février 2018
PDF - 63 ko

Ils travaillent dans la fabrication des plats cuisinés, dans la collecte des ordures ménagères ou de déchets, dans la distribution express des colis, dans la logistique transport, dans le BTP…

Très souvent intérimaires… Ils sont plus d’une centaine de travailleurs sans papiers de 6 entreprises de différents départements d’Île de France à avoir décidé d’arrêter le travail, se mettre en grève 12 février 2018 avec les différentes structures de la CGT pour exiger leur régularisation.

Ils bossent ici, ils vivent ici, ils restent ici !