ENTERPRISE : ASSEZ D’ABUS !

Tract du syndicat CGT des Loueurs d’Automobiles de Roissy Aéroport (SLARA)


jeudi 16 mars 2017

Enterprise, leader de la location automobile en Amérique du nord se classe en dernière position en France, pour le respect de ses salariés dont aucun n’est à l’abri. Tous subissent une pression terrible, intimidation, quand ils ne vivent pas tout simplement la terreur de la part de certains responsables locaux ou régionaux.

En effet, depuis la reprise de National Citer par Enterprise, les salariés ont pu constater une très nette dégradation de leurs conditions de travail (brimades, menace de mutation et/ou de licenciement, intimidation, stigmatisation des salariés syndiqués, quand ce ne sont pas des propos diffamatoires à l’encontre des représentants syndicaux de la CGT par certaines personnes du management local).

Pour la CGT loueurs, c’est inacceptable !

- Exploitation de plus en plus pressante des salariés en profitant du marché du travail dégradé ;
- Salaire au niveau les plus bas ;
- Compétence et qualifications minorées, ancienneté ignorée ;
- Sous effectif chronique ;
- Rendement et productivité poussés à l’extrême ;
- Mise en œuvre de la flexibilité du temps de travail au détriment de nos vies personnelles et familiales ;
- Aucun respect de la dignité humaine ;

TROP, C’EST TROP !

NOUS, SALARIÉS D’ENTERPRISE, EXIGEONS, AVEC LA CGT :

- Augmentation générale des salaires ;
- Arrêt de la préparation de proximité lorsque la température baisse ;
- Mise en place d’un système de pressing pour les uniformes ;
- Mise à disposition de chaussures de sécurité (2 à 3 paires/an) ;
- Doublement de la dotation des uniformes, voire triple (comptoir, garages, préparations) ;
- Révision du calcul des congés payés ;
- Paiement des heures supplémentaires + arrières ;
- Augmentation de la prime aéroport à 150€ ;
- La prime du dimanche payée à 50 € ;
- Tickets restaurant à 09 € ;
- Obligation de versement de la prime panier pour les salariés travaillant après 21 heures, selon la convention collective des services de l’automobile à 5,81 €/jour ;
- Application de la majoration à 100 % des jours fériés, comme stipulé dans la convention collective ;
- Mise en place d’une vraie politique de déroulement de carrière pour tous les salariés (comptoirs, base arrière, garages, siège et préparateurs) ;
- Révision totale des modes d’attribution des primes variables effectuées sur la vente de pack assurances, GPS, etc. avec intéressement à tout le personnel opérationnel y compris garage (Back Office).

AVEC LA CGT CONSTRUISONS UN RAPPORT DE FORCE POUR NOUS FAIRE ÉCOUTER ET RESPECTER. TOUT CELA DOIT CHANGER !

La CGT a toujours eu le souci de privilégier le dialogue social dans la société, ce qui, à ce jour, n’est pas le cas de la direction qui ne cesse de mépriser ses salariés, y compris les responsables.

En continuant de la sorte, la direction devra assumer seule, l’entière responsabilité des conséquences qui découleraient si cette situation devait perdurer.

Continuons à nous organiser autour de la CGT et du Syndicat des Loueurs Automobile de Roissy Aéroport (SLARA) pour nous faire respecter et faire aboutir nos revendications.