Négociations sur la GPEC dans le groupe ADP (Tract)

Une occasion pour porter les revendications


samedi 8 mars 2008

Dans un climat social dégradé et des menaces sur l’avenir de plusieurs activités d’Aéroports de Paris, les réunions dites de « négociations » ont débutées. Le but pour ADP est bien évidemment de poursuivre sa politique d’externalisation des activités et de limiter l’emploi alors que le secteur aérien affiche des taux de croissance de l’ordre de 5% et que les résultats sont à la hausse.

Alors saisissons l’occasion pour porter fort les revendications de tous les salariés des entreprises composant le groupe ADP concernant, l’emploi, les qualifications, la formation, les carrières, la pénibilité au travail, les conditions de travail et les niveaux de salaires.

PDF - 40.9 ko