Navigation

Union locale CGT de Roissy CDG
Union Locale CGT
de Roissy-CDG

Tél: 01.48.62.10.28
Fax : 01.48.62.37.25
6, route des anniversaires
Bât. 7595 - Zone Technique
95701 ROISSY-CDG
contact@ulcgtroissy.fr


Accueil Actualités


La cour d’appel confirme la condamnation de RYANAIR pour travail dissimulé


vendredi 31 octobre 2014 - Réagir Imprimez

Les compagnies aériennes à bas coûts ("low cost") parviennent à ce résultat en faisant subir les conditions de travail les plus pénibles à leurs salariés, avec les rémunérations les plus basses du secteur, et souvent, en contournant la loi !

Plusieurs d’entre elles ont (ou font encore) travailler leurs salariés dans un pays, par exemple la France, mais en les déclarant dans un autre, où les cotisations sociales sont moins élevées, par exemple en Irlande ou en Espagne. Ces dernières années, plusieurs procédures judiciaires ont été engagées pour travail dissimulé. Jusqu’à présent, toutes les compagnies ont été condamné pour travail dissimulé.

Ryanair vient de se voir confirmer sa condamnation devant la cour d’appel. Avant elle, Easyjet et Vueling l’ont été devant la cour de cassation en début d’année. Cityjet, du groupe Air France, l’a été également par le passé. Mais Ryanair est sans doute la plus écœurante version de cette délinquance patronale. On connaissait déjà son patron, O’Leary (en photo), comme une brute qui a recours aux pires méthodes contre les tentatives de création d’un syndicat dans son entreprise. Cette fois, il a cherché à dissimuler l’existence de sa base d’exploitation à l’aéroport de Marseille en la planquant dans un terrain de camping voisin de l’aéroport !

La condamnation en appel de Ryanair à une peine d’amende de 200 000 euros est complétée de la reconnaissance d’un préjudice pour les organismes sociaux français et divers autres parties civiles qu’il faudra réparer en leur versant la somme de 8,1 millions d’euros.

Une nouvelle du monde judiciaire qui nous réjouit.


Vous aussi, réagissez à cet article


bouton radio modere priori

Votre commentaire est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Votre commentaire

Titre de l'article

Votre pseudo :

Votre adresse e-mail:

Texte de votre message :