Navigation

Union locale CGT de Roissy CDG
Union Locale CGT
de Roissy-CDG

Tél: 01.48.62.10.28
Fax : 01.48.62.37.25
6, route des anniversaires
Bât. 7595 - Zone Technique
95701 ROISSY-CDG
contact@ulcgtroissy.fr


Accueil Actualités


La CFTC et FO signent l’accord sur le contrat de travail


mardi 15 janvier 2008 - Réagir Imprimez

Les deux syndicats sont les premiers à se prononcer en faveur du texte négocié la semaine dernière avec le patronat, qui prévoit notamment une procédure simplifiée de rupture du contrat de travail et un allongement de la période d’essai. L’accord a maintenant toutes les chances d’être adopté.

« Equilibré » pour Force Ouvrière, « acceptable » pour la CFTC : le projet d’accord sur la réforme du contrat du travail a reçu l’approbation des deux organisations syndicales. Comme la CFE-CGC et la CFDT, qui n’ont pas encore donné leur réponse, elles s’étaient données quelques jours de réflexion. Pour la CGT« Il reste toujours plus de dangers et de précarités que de mesures positives pour les salariés » et a annoncé ne pas avoir l’intention de signer. Elle prendra sa décision définitive le 29 janvier à son Comité confédéral national. (Lire l’appréciation de la délégation CGT à la négociation)

Le texte prévoit notamment un nouveau mode de rupture des contrats, dit « conventionel », un allongement de la période d’essai et la création d’un nouveau contrat « à objet défini », d’une durée comprise entre 18 et 36 mois, réservé aux ingénieurs et cadres.

Mais FO et la CFTC assurent avoir obtenu en échange des garanties pour les salariés. Comme le transfert de certains droits du salarié (formation, couvertures complémentaires santé et prévoyance) entre deux emplois et après la perte d’emploi.

Le ralliement de la CFTC et de FO est loin d’être anodin, car l’accord sera déclaré valide si trois des cinq syndicats qui ont participé à sa négociation s’y déclarent favorables. La CFE-CGC doit se prononcer ce mardi, la CFDT jeudi.

Le projet d’accord a été obtenu vendredi après trois jours d’intenses négociations. Le Medef avait salué le texte comme l’arrivée de la « flexisécurité à la française ».



Vous aussi, réagissez à cet article


bouton radio modere priori

Votre commentaire est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Votre commentaire

Titre de l'article

Votre pseudo :

Votre adresse e-mail:

Texte de votre message :


Les derniers articles publiés



Autres articles sur le même sujet :